La prévention des risques

Contenu

Depuis 2005, dans le cadre de la Certification de la Haute Autorité de Santé et conformément aux évolutions réglementaires, l’établissement dispose d’une organisation afin d’identifier, étudier et prévenir les risques potentiels pour les patients, les professionnels ainsi que l’ensemble de l’établissement en général. Par conséquent, pour anticiper les risques et réduire les conséquences des incidents difficilement maîtrisables, la clinique Kennedy a mis des moyens et ressources en place.

 

La Commission des Usagers (CDU)

Cette commission veille au respect des droits des usagers et contribue à l’amélioration de la qualité de l’accueil des patients, des proches et de la prise en charge en général. Elle est compétente afin de répondre aux questions sur la prise en charge en termes de soins, d’accueil et de conditions matérielles de l’hospitalisation.

Grâce à cette commission, vos démarches sont facilitées et vous pouvez, le cas échéant, exprimer vos griefs auprès des responsables de la clinique Kennedy, entendre leurs explications et être au courant des suites de votre demande. Les médiateurs composant la commission, qui n’est pas une juridiction, traitent les plaintes et les réclamations et vous informent des voies de recours. Par ailleurs, la commission formule des propositions et donne son avis concernant les politiques d’accueil et de prise en charge des patients et des proches au sein de l’établissement.

Toute plainte ou réclamation est à adresser par écrit à Mme Sylvie ROBIN, Directrice

Une information mal donnée ou mal interprétée peut être à l’origine d’une inquiétude. Ainsi, tout le personnel de l’établissement est en mesure de répondre à vos questions, chacun dans son domaine de compétences. Si les informations reçues ne vous donnent pas entière satisfaction, vous pouvez vous adresser aux responsables de service ou solliciter un entretien avec la Direction de l’établissement. Si cette démarche ne suffit pas, vous pouvez saisir la Commission des Usagers.

 

Composition de la Commission des Usagers de la clinique Kennedy

  • Mme Sylvie ROBIN, Directrice
  • Docteur Ludovic BINCAZ, Médiateur titulaire médecin
  • Docteur Dave HAURADHUN, Médiateur suppléant médecin
  • M. Sylvain DESMAIZIERES, Médiateur titulaire non médecin
  • Mme Pauline HAINIGUE, Médiateur suppléant non médecin
  • M. Alain BEAUJARD, Représentant des usagers titulaire
  • M. José SISA, Représentant des usagers titulaire
  • Mme TIME, Représentante des usagers suppléante
  • Mme Christelle DELGRANGE
  • Mr Paulin VERMOREL

 

Le Comité de Lutte contre Les Infections Nosocomiales

Dans le cadre de sa politique de gestion des risques, la clinique Kennedy accorde une place de premier ordre à la prévention des infections nosocomiales. Toutes les actions préventives sont coordonnées par le Comité de Lutte contre Les Infections Nosocomiales (CLIN) de l'établissement.

Qu'est-ce qu'une infection associée aux soins ?

Les infections associées aux soins sont des infections contractées en milieu hospitalier. Elles touchent en priorité les patients aux systèmes immunitaires les plus affaiblis. Cela s'observe notamment chez les nourrissons, les personnes âgées et dans le cadre de certaines maladies affaiblissant les défenses immunitaires. Les germes (ex. : bactéries) responsables peuvent être déjà présents dans l'organisme du patient, sur sa peau ou dans son système digestif par exemple. Il arrive aussi parfois que les patients soient infectés par des germes présents dans l'environnement (ex. : eau, air), ceux d'un autre malade, ceux d'un visiteur ou plus rarement, par des germes véhiculés par le personnel soignant. Certaines interventions favorisent également les contaminations, comme la pose d'une sonde urinaire ou d'une perfusion. Les infections associées aux soins restent peu fréquentes grâce à la mise en place de protocoles d'hygiène et de sécurité perfectionnés.

La stratégie de prévention du CLIN

Le CLIN coordonne la lutte contre les infections associées aux soins dans le cadre de la gestion des risques. Il définit la politique de lutte contre les infections associées aux soins et sa mise en application par l’EOH (équipe opérationnelle d'hygiène hospitalière) et l’ensemble des professionnels de l'établissement.

Très complet, le programme préventif contre les infections associées aux soins comprend la mise en place de protocoles d'hygiène, la formation du personnel hospitalier au respect des règles de sécurité, des mesures de surveillance et d'évalutation régulières.